Volume 24 | Numéro 1 | Juin 2018

12.00$ Taxes en sus

Éditorial

MAIN-OEUVRE AU QUÉBEC : PÉNURIE OU RARETÉ?

Un peu partout au Québec, certains secteurs d’activités, dont l’industrie de la transformation de l’aluminium, sont frappés par une rareté de main-d’oeuvre.

On prévoit même que, d’ici 2019, le Québec devra pourvoir à plus de 721 600 postes; de ce nombre, plus des trois quarts, soit à peu près 553 300, seront liés à des départs à la retraite. Cette situation deviendra donc intenable pour les entreprises du Québec.

Ce 48e numéro d’Al13 a donc décidé d’aller sur le terrain auprès de ses membres, de ses associés et de ses partenaires afin de produire un dossier sur le sujet.

En grande entrevue, Hydro-Québec a fait le point sur la transformation amorcée de sa culture d’entreprise. Elle entend ainsi enrichir son milieu de travail en favorisant l’innovation, la fierté et la diversité.

Au 31 décembre 2017, le réseau de distribution comptait au-delà de 5 500 employés appartenant aux groupes visés par la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.

Chaque jour, ses employés allient leurs expertises des plus variées pour alimenter près de trois millions de foyers en électricité et, par conséquent, pour en assurer le bien-être. Les efforts déployés par cette grande entreprise et ses employés collaborent grandement à l’amélioration continue et à la fiabilité des installations de production, de transport et de distribution d’électricité. Le client est au centre de ses priorités!

Si l’on parle des changements climatiques, on peut dire que l’énergie est devenue un enjeu planétaire. L’équipe d’Hydro-Québec contribue activement à développer des solutions novatrices pour relever ces défis. Al13 s’est donc intéressé à ce sujet et a voulu en connaître un peu plus sur l’énergie propre et
renouvelable.

Bonne lecture!

Dominique Bouchard
Président du conseil d’administration – CQRDA